Voici le blogue du "Cercle Légitimiste du Vivarais Abbé Claude Allier". Son but est de présenter un compte-rendu des différents sujets traités chaque mois lors de nos réunions. Des articles de fond seront également publiés et permettront aux lecteurs intéressés de parfaire leur connaissance de la légitimité historique française. Vous trouverez aussi régulièrement les photos des différentes sorties et manifestations organisées par le Cercle.


mercredi 29 novembre 2017

Les délégations des Cercles à Paris


En ce samedi 25 novembre, les délégations des cercles légitimistes du pays ont rendez-vous non loin de la gare Montparnasse.
Si quelques cercles se sont excusés, les autres, du Nord au Midi, de la Bretagne jusqu’à l’Alsace, viennent exposer le bilan de leurs combats, et l’ambition de leur action pour les années à venir.
À l’UCLF, les combattants de la légitimité sont à l’image de la société dans toute sa diversité, mais tous communient à la même pensée légitimiste et se reconnaissent dans les sacrifices et les prises de responsabilité qu’impose l’engagement pour Dieu et le Roi.
Monsieur Pierre Bodin et Frère Maximilien-Marie
En outre, les Cahiers de l’Université sont plébiscités par les internautes.
Dans une première conférence, le nouveau Grand prieur de la Confrérie royale a étrillé le providentialisme.
S’il existe un bon providentialisme, c’est bien celui que nous revendiquons, qui repose sur l’adage « Aide-toi et le Ciel t’aidera« , ainsi que sur l’exemple de la sainte patronne de la légitimité. Sainte Jeanne d’Arc déclare en effet : « Les hommes d’arme batailleront et Dieu donnera la victoire« .
En revanche, le providentialisme qui consiste à attendre et à proclamer la venue prochaine du saint Pape et du Grand Monarque sur la base d’une exégèse de prophéties de voyants non reconnus par l’Église, ce pseudo providentialisme ne relève pas de la raison mais :
– du millénarisme (les fameux mille ans du providentialisme qui débarrasseront l’humanité du péché originel !),
– de la gnose (il faut être initié pour comprendre et reconnaître les messages de Dieu dans ces apparitions),
– ou, plus simplement, de l’hôpital psychiatrique.
La deuxième intervention concernait l’importance de la musique et du chant traditionnel. Le musicien et chanteur Paul Prieto, du duo Adamenta — dont notre site a déjà fait mention — a plaidé en faveur d’un renouveau de la musique traditionnelle comme véhicule de la sensibilité de chaque province.
Enfin, lors de la dernière conférence, Marc Faoudel a exposé les bases de l’unité des sociétés politiques à partir des trois degrés de légitimité dont on trouvera le contenu dans la dernière publication du site : viveleroy

C’est conscients de participer à un vaste effort collectif que les délégués s’en sont retournés dans leur province respective.
Là ils pourront mettre en pratique les bonnes idées échangées, et rallier toujours plus de combattants pour Dieu et le Roi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire